SuperBoom Records

Accès au cinéma invisible Nantes : Films oubliés

Accès au cinéma invisible Nantes. De « The Ambassador » à « Goon », sur Big City Life, on a rapidement pris l’habitude de mettre en avant les actions entreprises par l’association Accès au cinéma invisible. Tout simplement parce qu’elles permettent aux personnes qui aiment le cinéma de découvrir gratuitement des films inconnus. Une belle initiative qui permet de découvrir très souvent des pépites cinématographiques. D’autant plus lorsque les nantais(es) sont amenés à déguster ces films dans des lieux insolites (Le Baroudeur, L’Atelier…). Intrigués par ces bons plans cinéma à répétition (quasiment une fois par semaine), Big City Life a voulu en savoir plus sur les personnes qui se cachent derrière l’association Accès au cinéma invisible.

Accès au cinéma invisible Nantes : « Sensibiliser le grand public au système de distribution cinématographique à travers des projections. »

On a alors rencontré Alexis, membre de l’asso nantaise et grand passionné de cinéma. « En France, on a énormément de chance puisqu’on se rend compte qu’on est probablement le pays où on a le plus de choix au niveau des films qui sortent chaque semaine en salle ». Cependant, malgré cette richesse cinématographique de nombreux films ne sortent pas ou ne sont pas diffusés sur Nantes. Après ce constat, depuis 2006, l’association Accès au cinéma invisible a décidé de « programmer des actions autour de cinémas méconnus, oubliés (…) Le but étant de sensibiliser le grand public au système de distribution cinématographique à travers des projections, des conférences et différent ateliers. »

Avant chaque projection, l’association Accès au Cinéma Invisible souhaite « donner des clefs aux spectateurs pour mieux comprendre le film qui va arriver. »

Dans cette optique, les membres de l’association nantaise expliquent avec pertinence avant chaque projection les raisons qui les ont poussés à diffuser ce film. « On a toujours souhaité présenter le film plutôt qu’un débat après coup. Notre but est juste de montrer le film. Par contre, on estime et, surtout avec des films qui ne sont pas connus, qu’il est important de les remettre dans leur contexte et d’expliquer pourquoi ils ne sont pas connus (…) Ça permet aux spectateurs d’avoir des clefs et d’être suffisamment à l’aise avec le film qui va arriver. »

Accès au Cinéma Invisible Nantes : « Ce film est passé une seule fois sur Arte à 1h du mat’. »

En ce qui concerne la programmation à venir, l’association Accès au cinéma invisible nous réserve une très belle projection au mois de mars au Lieu Unique avec « Encounters at the End of the World » (Rencontres au bout du monde), documentaire de Werner Herzog. « Herzog, il tourne beaucoup mais il sort très mal. Pratiquement tous les ans, on a passé un de ses films. Celui-ci est un chef d’oeuvre sur les gens qui habitent en Antarctique (…) Lors de sa sortie aux États-Unis, le film a même été nominé à l’Oscar du meilleur documentaire. En France, il est ni sorti en salle ni en DVD, seulement une fois sur Arte à 1 heure du matin. » C’est pour ce genre de pépite cinématographique qu’on aime l’association Accès au cinéma invisible…

 


DEALER

Places gratuites - réductions
Sortez à l'oeil