Café en attente : Solidarité made in Nantes

Café en attente. Voilà déjà plusieurs jours qu’un message de solidarité (voir à la fin de l’article) tourne énormément sur les réseaux sociaux. Dans celui-ci, il est question d’un « café suspendu » dans un bar en Belgique, c’est à dire d’un café qui a été payé à l’avance par des inconnus en faveur des personnes ne pouvant pas s’offrir cette boisson chaude. Le concept a rapidement fait des petits et, c’est tant mieux, puisque « le café en attente » ou « suspendu » débarque à Nantes « Chez Mauricette ».

Café en attente : Vous commandez deux cafés, vous payez les deux, vous en buvez un et laissez l’autre en attente…

Le site internet « Nantes privé » qui semblait déjà être fan de ce lieu avant « le café en attente » nous explique brièvement le concept : « Vous commandez deux cafés, vous payez les deux, vous en buvez un et laissez l’autre « en attente » (il sera noté sur une ardoise visible de tous). » Celui-ci sera ensuite servi à une personne dans le besoin qui pourra boire tranquillement son café au chaud. Une superbe initiative qui mérite d’être saluée par le plus grand nombre.

 

Rendez-vous « Chez Mauricette » place Viarme pour « le café en attente »

Eric Jallais, le patron de « Chez Mauricette », fait donc partie de la première vague des cafetiers à suivre et lancer l’opération dans son établissement. Mais le concept devrait bientôt prendre de l’ampleur avec une déclinaison dans les boulangeries, coiffeurs et pharmacies nantaises. Pour en savoir plus sur cette « banque alimentaire au quotidien, dans notre ville » rendez-vous au plus vite sur la page Facebook « Le café en attente ».

Et en attendant, n’hésitez pas à faire un tour « Chez Mauricette », place Viarme pour le café et le jus de fruits « en attente ». 

Café en attente : Voici le message relayé sur Facebook 

« Entré dans un petit café en Belgique avec mon ami nous avons fait notre demande. Tandis que nous étions à l’approche de notre table deux personnes arrivent et s’approchent du comptoir : – « Cinq cafés, s’il vous plaît. Deux pour nous et trois suspendus. » Ils ont payé, ils ont pris leurs deux cafés et sont partis. J’ai demandé à mon ami : – « Qu’est ce des cafés suspendus ? » Mon ami m’a répondu : – « attends et tu verras. » Un peu plus de gens sont entrés. Deux filles ont demandé un café chacune elles ont payés et sont partis.la commande suivante a été de sept cafés et il a été fait par trois avocats – trois pour eux et quatre « suspendus ». Tandis que je me demande toujours qu’elle est la signification des cafés suspendus » ils partent. Soudain, un homme habillé avec des vêtements usés qui ressemble à un mendiant arrive au comptoir et demande cordialement : – « Avez-vous un café suspendu ? » Et le serveur lui sert un café La récapitulation: les gens payent à l’ avance un café qui seras servi a qui ne peut pas se payer une boisson chaude! Cette tradition a commencé à Naples, mais elle s’est dispersé pour tout le monde et a quelques endroits il est possible de commander non seulement « des café suspendus » mais aussi un sandwich ou un repas complet… fait en sorte de publier cette belle idée a tout le monde entier ! Sa serait super bien que ceci se fasse ici en France et ailleurs ! »