Castle Hood Nantes : C’était problématique les soirées à 350 chez un pote!

Castle Hood Nantes est une association qui préfère se définir comme un collectif ou plutôt une bande de potes. À vrai dire, peut importe le nom du flacon tant qu’on a l’ivresse. Justement, ces « jeunes fous Lucéens » (génération 82-93) sont clairement en train de réveiller nos soirées nantaises parfois trop endormies. Pour mieux comprendre le phénomène Castle Hood, on est allé à leur rencontre ce vendredi 6 février 2015. Ça tombait plutôt bien, ils étaient en pleine préparation d’une nouvelle Castle Hood Party au CO2, évidemment complète plusieurs jours avant le coup d’envoi de la soirée.

Castle Hood Nantes : Rencontre avec Gum’s & Gauthier deux membres de l’asso

Castle Hood Nantes Party : Des maisons de Sainte Luce au CO2 à Nantes

Promouvoir la culture urbaine sous toutes ses formes (Électro, Hip Hop, Danse, Arts Graphiques…), voilà la devise de Castle Hood. Pour y parvenir, cette bande de potes s’est structurée en association il y a maintenant trois ans. « À la base, on remplissait les maisons des potes de Sainte-Luce. Un jour, on a eu un petit problème. On a fait un évènement qui a ramené plus de 350 personnes et la police a dû intervenir pour couper court à la soirée. Depuis ce jour, on a décidé de se tourner vers les bars et les clubs de la ville de Nantes. » nous confient Gum’s et Gauthier. Une initiative payante puisque le collectif Castle Hood est parvenu, en l’espace de quelques évènements, a fédéré un large public.


DEALER

Places gratuites - réductions
Sortez à l'oeil