erratum-surf-park-nantes

Erratum : deux projets de surf park à Nantes !

Ce mardi 19 février 2019, Big City Life a publié un article sur un projet de surf park à Nantes. Erratum, nous avons mélangé deux projets bien distincts dans notre Cité des Ducs. On vous explique tout juste en dessous.

Erratum : deux surf parks, deux projets !

Comme vous avez pu le voir, ce mardi 19 février 2019, nous avons publié un article pour annoncer qu’un surf park allait être construit près de Nantes.
Erreur de notre part, nous avons confondu deux projets tout à fait différents.

bergerie surf camp
Croquis du projet de la Bergerie Surf Camp.

En effet, le premier projet est un surf park à Saint-Père-de-Retz. Porté par la société Nouvelle Vague, la Bergerie Surf Camp est une idée qui germe depuis 2014. L’objectif des personnes à l’initiative de ce projet est de mettre en avant les atouts du Pays de Retz et de permettre aux surfeurs de connaître “la vague parfaite”. La Bergerie Surf Camp est sujet à controverses car sur huit hectares, six sont à la base des terrains agricoles. En compensation, la Mairie a classé 35 hectares, auparavant constructibles, en zone naturelle ou agricole. Néanmoins, ce projet étant à 10km de la mer et 46km de Nantes continu de faire des vagues du côté des écologistes.

Le second projet est abouti par deux ingénieurs qui s’intéressent à la conception des vagues artificielles depuis longtemps. Ce surf park n’a pour l’instant pas de terrain attribué mais est voué à s’installer sur une friche industrielle. L’objectif est de réaliser un bilan carbone positif, en d’autre terme offrir une alternative aux déplacements vers la côte. Ce surf park ouvrirait pour 2023.

Avec environ 10 000 à 12 000 surfeurs nantais, ces projets devraient trouver une clientèle.