fbpx
fip nantes 2020 petitions

Fermeture de FIP Nantes : soutenez les stations locales !

En novembre 2019, l’annonce était faite. FIP France fermera en juillet 2020 ses trois dernières antennes locales : Bordeaux, Strasbourg et Nantes. Suite à cette annonce, des pétitions ont été lancées. Le jeudi 23 janvier 2020, lors des BIS, Luc Dumont, musicien, a pris la parole pour rappeler que le mouvement avait besoin de chacun de nous. Big City Life est donc parti poser quelques questions à Yolande Brun, animatrice de FIP Nantes

FIP Nantes : « on a besoin de vous ! »

fip nantes petitions 2020 1

Le vendredi 15 novembre 2019, l’annonce tombait… Dans le cadre d’un projet de restructuration de Radio France, le mardi 30 juin 2020 signera la fin des stations locales de FIP Nantes, Bordeaux et Strasbourg. De cette annonce a découlé un début de grève le lundi 25 novembre et la création de pétitions.

« Les fabuleuses « Fipettes » et leur voix envoutante vont s’éteindre, et la promotion d’une musique du monde, de la culture alternative locale aussi, ne laissant que la voix aux « Majors ». Tout ça sur le soi-disant autel de l’économie de Radio France dans le cadre d’un plan plus vaste de 60 millions d’euros. Alors qu’elles, ces belles, ne représentent qu’à peine 1 million. Ne laissons pas faire le massacre de la culture, la vraie ! » Voilà ce qu’on peut lire dans la présentation de la pétition adressée à Bérénice Ravache, directrice de FIP France, Sibyle Veil, présidente directrice générale de Radio France et Franck Riester,  ministre de la culture. 

FIP Nantes : « c’est le circuit-court de la culture ! »

fip nantes petitions 2020

Après deux mois de lutte et 90 000 signataires, où en sont-ils ? « Les négociations sont en cours, le plan social a évolué mais on n’obtient pas grand-chose pour l’instant… », confie Yolande Brun. Bien que les pétitions marchent très bien, il y a encore des personnes qui ne sont pas au courant de ce qu’il se passe. 

Pour Yolande, le média local a une grande importance car créé une pluralité de l’information et de la proximité. « C’est le circuit-court de la culture. J’appelle ça la proximité géographique et d’intérêt. Ça parle ! » 

Ce jeudi 23 janvier 2020, lors des Biennales Internationales du Spectacle, Luc Dumont a également rappelé l’importance des stations locales. « Le support et l’aide des stations locales sont importants. (…) Aucun média ne reprendra à son compte l’actualité régionale de la culture. Ce vide, il ne faut pas le laisser s’installer ».  

Il y a eu un gros engouement et soutien des médias lors de cette triste annonce en novembre dernier. Chez Big City Life, on veut vous rappeler que les stations locales de FIP sont toujours en danger. Leur combat continue. Il est très important de défendre la culture et plus particulièrement la culture locale ! 

Alors, aidez FIP Nantes, Bordeaux et Strasbourg à lutter !


Lise Simon

Rédactrice en cheffe