fbpx
frederic-tabary-designer-nantes-villa-en-urgence-camion

L’aménagement de camions frigorifiques pour les sans-abris, une évidence pour Frédéric Tabary

Le projet Villa en urgence crée, le 11 novembre 2017, par Frédéric Tabary a pour objectif la création de logement d’urgence pour tous les sans-abris sans distinction. Les remorques frigorifiques deviennent rapidement l’objet de prédilection de ce designer nantais, pour créer des dortoirs aménagés. Big City Life vous en dit plus juste en dessous. 😉

Des camions frigorifiques : tous les avantages d’un bon logement

frederic-tabary-designer-nantes-villa-en-urgence

C’est lors d’un trajet en avion avec un ami que l’idée commence à naître, dans la tête de Frédéric Tabary. Son ami travaille pour une entreprise de réparation de camions frigorifiques, qui sont un problème dans le monde du transport. En effet, au bout d’un moment ils sont revendus à bas coûts et partent pour l’Afrique. Pourtant, ce designer nantais voit tout de suite une utilité à ces grandes caisses frigorifiques. « C’est juste parfait, c’est parfaitement isolé, parfaitement étanche, et c’est donc déjà par défaut une structure comme une maison. » Il décide alors de donner une seconde vie à ces camions, ces derniers ont aussi l’avantage d’être sur roues. « Dans le milieu de l’hébergement d’urgence, on a souvent besoin que les lieux d’accueils s’adaptent en fonction des besoins. »

Un intérieur aménagé grâce aux ateliers de réinsertion

frederic-tabary-designer-nantes-villa-en-urgence-camions-frigorifiques

L’intérieur du camion est habillé avec deux cloisons en bois ce qui permet de ne plus voir la structure. Un WC, une salle de bain, parfois une cuisine et bien sûr 4 à 8 couchages, avec des rideaux, en fonction des besoins. Voilà ce que constitue l’aménagement des camions. Des casiers peuvent être installés à la charge des associations. Elles ont en effet toutes des besoins différents en fonction des personnes qu’elles accueillent. Ils sont aménagés dans des ateliers de réinsertion. Après un mois de travail et d’apprentissages, les camions sont prêts à accueillir des résidents. « Le seul critère pour en bénéficier est d’être sans abri. » Il ne reste plus qu’à trouver un terrain auprès des villes, préfectures ou associations.

La création d’un fond de dotation pour aider les associations

Un fond de dotation a été lancé afin de créer 100 camions sur une durée de 5 ans. Actuellement, 18 camions ont été construits, ils sont ensuite mis à disposition des associations grâce au fond de dotation. C’est notamment le cas pour l’association nantaise Une famille un toit, avec qui Frédéric Tabary travail. Les associations peuvent louer pour 5 euros, une nuit pour un sans-abri. Ce prix est deux à trois fois moins cher que ce qu’on trouve en général. « Aujourd’hui, l’Etat met à disposition des associations des bâtiments qui vont être démolis. Elles le réhabilitent ensuite pour en faire un lieu d’accueil. Au bout de deux, trois ans, tout l’investissement mis dans ces bâtiments est détruit » et il faut recommencer. C’est pour cette raison que Frédéric Tabary tentent de mettre en place un projet qui dure sur le long terme. Si vous voulez soutenir le projet, vous pouvez donner quelques euros contre une nuit pour un sans-abri. C’est possible grâce au projet Une nuit suspendue, qui vise à être permanent.

frederic-tabary-designer-nantes-villa-en-urgence-nuits-suspendus

Frédéric Tabary a encore pleins d’idées avec ces camions aménagés. « Ce projet me prend déjà beaucoup de temps, mais les remorques iraient très biens dans les hôpitaux, en ce moment. Elles pourraient permettre de libérer des lits, pour des personnes qui ne sont pas en réanimation. »


Ilona Lecomte