Nantes ville la plus déjantée de France #5!

Si vous suivez de près les actus sur Big City Life vous savez d’ores et déjà que le Sunday Times a décerné à Nantes le titre de « ville la plus déjantée de France », « The Loopiest City in France! » Depuis cette date, on a décidé de faire une rubrique spéciale avec les éléments qui témoignent de la folie nantaise… Entre le Mètre à ruban géant, le Grenier du siècle, les dragons de Nantes ou encore le bus encastré dans Trempolino, les sites insolites qui marquent nos balades quotidiennes sont légions!

Nantes ville la plus déjantée de France : Les raisons de la folie #5

À quelques encablures du Printemps, on avait envie de poursuivre nos aventures avec un cinquième volet de : « Nantes est la ville la plus déjantée de France ». Au programme de celui-ci, on vous invite à (re)découvrir deux arbres pas tout à fait comme les autres, la villa cheminée de Cordemais, un Maillé Brézé customisé et une belle omelette sur les toits de Nantes…   

Cinquième volet des lieux insolites et décalés de la ville de Nantes

Des oeufs sur les toits de Nantes

oeufs toits de nantes
Suite à la création du Nid par Jean Jullien en 2012, un collectif d’artistes s’était amusé à détourner l’oeuvre accrochée tout en haut de la Tour de Bretagne. Le Virage a Nantes avait en effet dessiné quatre oeufs sur le plat ou plutôt sur les toits de Nantes comme une invitation au désordre pour engager voyageurs et habitants loin des itinéraires fléchés et des chemins balisés.
Plus d’infos juste ici !

De l’Art des Enseignes

Enseigne-nantes
En se baladant dans les rues de Nantes vous avez forcément vu de drôles de créations sur les facades de plusieurs enseignes. Quand on lève les yeux on peut dès lors découvrir un gros canard jaune au dessus d’un Sex-Shop, un couple mangeant un Burger House rue Joffre ou encore un ange et son diamant en mode Million Dollar Baby. Autant d’apparitions inattendues qui pimentent nos balades dans la Cité des Ducs.

Plus d’infos juste ici !

Le Maillé Brézé repeint !

MAILLE-ZEBRE-TEENAGE KICKS
À la base, le faite d’avoir un ancien navire de guerre à quai c’était déjà un concept plutôt insolite. Mais quand l’équipe de Plus de Couleurs a décidé de repeindre le célèbre musée naval pour le festival Teenage Kicks, on est passé dans une autre dimension. La folie a du bon 😉
Plus d’infos juste ici !

L’Arbre à Basket

arbre basket nantes
À force de se balader sur le Parc des Chantiers, on en avait presque oublié la présence d’un Arbre à Basket pour le moins insolite. Installé depuis 2012, ce concept déjanté est plutôt cool puisqu’il s’agit de permettre une pratique du Basket-Ball par des équipes démultipliées, aux âges différents, grâce aux hauteurs variables des paniers. Juste au top…
Plus d’infos juste ici!

L’Arbre en Or du Carré Feydeau 

arbre doré Nantes
À la différence de l’Arbre à Basket, cet arbre du Carré Feydeau passe justement inaperçu. C’est à la nuit tombé que celui-ci révèle son secret. Éclairé par les lumières de la ville, on remarque alors que cet arbre revet une couleur doré et que ses feuilles sont en réalité de petits oiseaux. Au final, on comprend qu’on s’est fait leurrer et que l’arbre n’est pas forcément celui qu’on croit…
« On est toujours à la recherche d’infos complémentaires sur cette oeuvre ! »

De nouveaux envahisseurs

museum d'histoire naturelle nantes fourmis
Si vous suivez de près les actus insolites sur Big City Life, vous avez déjà entendu parler des fourmis rouges géantes qui se baladent sur la façade du Museum d’Histoire Naturelle. Ces dernières sont apparues il y a quelques jours pour prévenir du lancement d’une nouvelle expo intitulée : Mille Milliard de Fourmis… 
Plus d’infos juste ici!

Bonus : La Villa Cheminée  

villacheminee Cordemais
Passez une nuit perché comme un oiseau dans son nid c’est désormais possible. Avec la Villa Cheminée, l’artiste Tatzu Nishi offre au Parcours Estuaire sa première oeuvre pérenne. En jouant avec les perspectives, il reproduit à l’identique une tour de la centrale de Cordemais qui émerge du sol pour s’élever à 15 m de hauteur. À son sommet, un petit pavillon avec son jardinet, sorti tout droit des années 1970 fait office de gîte. 
Plus d’infos juste ici !