fbpx
franck-deperiers-nantes-petite-boulangerie-frederic-guidoni

Rencontre avec Franck Dépériers, fondateur de la mythique Petite Boulangerie

En 20 ans, la place Saint-Félix a connu de nombreux changements, pourtant un commerce persiste et perdure : La Petite Boulangerie. Franck Dépériers et son équipe, font de celle-ci un lieu authentique qui sent bon la farine et le pain. Chez Big City Life, on aime les petits commerces nantais et de qualité, on vous amène donc à la découverte de Franck Dépériers.

La Petite Boulangerie : « Une idée, c’est comme un pain au chocolat. Il faut la laisser refroidir pour voir si elle est vraiment bonne » Uzzan

franck-deperiers-nantes-petite-boulangerie-devanture

En rentrant dans la boulangerie, c’est d’abord l’odeur du pain chaud qui vient chatouiller nos narines. Puis les décorations rustiques : le bois apparent, les nombreux magazines ou le luminaire en moules recyclés, donne le ton. Au travers de la fenêtre située derrière le comptoir, on aperçoit les pâtissiers et boulangers travailler. Franck Dépériers fait parfois un signe pour saluer les habitués et habitants du quartier. 

Le 5 mai 1997, Franck Dépériers et sa femme arrivent un peu par hasard sur la place Saint-Félix, et c’est le coup de foudre. Après avoir visité de nombreuses boulangeries, ils ont une idée bien précise de ce qu’ils veulent. Cette boulangerie de plain-pied avec un four à bois, à tout pour les charmer. Elle se situe proche d’une église et d’une école. La place n’est pas très dynamique, mais ce n’est qu’un défi de plus à relever. Un défi qui lui permettra de faire de cette boulangerie un point centrale du quartier St Félix.

Franck Dépériers : meilleur ouvrier de France

franck-deperiers-nantes-petite-boulangerie-frederic-guidoni-produits

Franck Dépériers nous explique qu’il aime relever des défis, comme la création de cette boulangerie et le fait de redynamiser la place. Un autre défi relevé par Franck Dépériers est le titre de meilleur ouvrier de France obtenu en 1994. Il n’aime pas mettre en avant ce titre, comme il le dit « j’ai déjà oublié que je le suis », le plus important pour lui, est de partager sa passion avec ses clients. Il a grandi avec le rêve de son père de devenir boulanger. À la fin de la guerre, ce dernier a été obligé de reprendre la ferme familiale et n’a pas pu ouvrir sa boulangerie. Le métier de boulanger est ainsi venu naturellement pour Franck Dépériers.

Nantes et ses habitants ont su se faire rapidement une place dans le cœur de ce Normand. En effet, La Petite Boulangerie n’était qu’un passage de 2 ou 3 ans pour Franck Dépériers. Les amis et enfants ont quelque peu bouleversé les plans de vie du couple. Tout c’est greffé autour, la place et ses habitués les ont rapidement adoptés. Aujourd’hui, on vient de partout pour déguster croissants, confitures aux abricots et boules de pain. Un deuxième point de vente situé au marché de Talensac, a vu le jour il y a 15 ans. Une quinzaine de restaurants nantais travaillent également avec lui pour alimenter leurs tables en pain : L’Atlantide, Lulu Rouget, L’U.ni, Le Point, Aristide…

Un savoir-faire et des idées modernes

franck-deperiers-nantes-la-petite-boulangerie-frederic-guidoni-produits

« Dans nos métiers, de boulanger ou de cuisinier, il faut savoir s’oublier. » L’avis des clients compte beaucoup à La Petite Boulangerie. L’équipe tente toujours de garder en vue que l’objectif premier de leur métier est de faire plaisir aux gens. Il faut savoir écouter les avis pour parfois adapter son travail selon leurs envies. Il est essentiel d’être ouvert à de nouvelles idées et propositions, pour créer de nouveaux produits. 

« Je suis comme une éponge » nous confie-t-il,  « j’aime apprendre et découvrir de nouvelles choses ». Il partage avec nous sa passion pour la lecture. Lire, s’informer et se former donne envie de tester de nouvelles techniques ou de nouvelles idées à appliquer à un produit. Pain de mie à la betterave ou confiture framboise poivron, il y a toujours de nouveaux produits à tester. Franck Dépériers a su trouver sa manière de faire le pain, de bons ingrédients naturels, du temps et l’envie de faire plaisir.

Avant de partir, nous ne résistons pas à l’envie de demander à Franck Dépériers son produit préféré« Un croissant aux amandes cuit à point, il n’y a rien de meilleur. Je pourrais manger une plaque entière à la sortie du four sans partager. » Nous ressortons donc de La Petite Boulangerie avec ce fameux croissant aux amandes. Franck Dépériers a eu le coup de cœur pour cette place et cette boulangerie. Depuis il travaille pour faire valoir ses valeurs et donner le meilleur à ses clients.

Avez-vous déjà gouté aux produits de Franck Dépériers ?


Ilona Lecomte