Sardines du soir : Bonsoir!

Sardines du soir. Un jeudi en fin d’après midi, le soleil continue d’éclairer la ville de Nantes. On prend micro et appareil photo pour aller se balader dans le Bouffay. On remonte tranquillement la rue de la Marne. On se fait accoster par « Action contre la faim ». Un jeune homme joue de la guitare. Un deuxième fait des bulles de savon pour les minots. Mais Bigcitylife est venu pour discuter avec le vendeur de sardines.

Les sardines du soir, une tradition vieille de 300 ans!

Ce soir c’est Louison, le fils de Laurent Gaborieau qui se dresse derrière l’étalage. D’avril à Septembre durant la saison de la sardine, la famille tient deux stands dans les rues de Nantes (rue du calvaire, rue de la Marne) et un à Rezé. Cette coutume vieille de plus de 300 ans a pour origine l’époque des grandes famines où les sardiniers remontaient la Loire pour approvisionner Nantes.

Les sardines du soir de Saint-Gilles-Croix-de-Vies toujours présentes dans les rues de Nantes

Sardines du soirProgressivement, les vendeurs de sardines ont peu à peu disparu du paysage. Si bien que la famille Gaborieau est désormais la seule à perpétuer la tradition : les sardines de Saint-Gilles-Croix-de-Vie , « à la fraîche », vendues sur un bout de trottoir nantais. Une belle initiative qui mérite bien qu’on s’arrête quelques minutes pour discuter avec le vendeur.

Les horaires : De 16 heures à 19 heures du lundi au vendredi de début avril jusqu’au 14 juillet puis du mardi au vendredi après le 14 juillet jusqu’à fin septembre.

Le tarif : 4 euros la douzaine de sardines

La sardine du soir