Université de Nantes : Des salles occupées par des étudiants et des migrants

Une centaine d’étudiants et de migrants de l’Université de Nantes ont décidé d’occuper des salles de cours pour venir en aide aux migrants. Ces derniers ont pris place dans sept salles d’un bâtiment de la fac et réclament un véritable accueil pour les jeunes exilés.
Il est temps de se bouger et de leur donner de la force pour continuer le mouvement…

Des étudiants et des migrants occupent les salles de cours de l’université

Si vous suivez de près les actus sur Big City Life, vous connaissez déjà notre engagement auprès des mineurs isolés. Nous voulons donc apporter notre soutien aux jeunes de l’Université de Nantes et relayer les dernières infos qui émanent du campus :  « Une soixantaine de jeunes mineurs dorment toujours à la rue contrairement à ce qu’affirme Philippe Grosvalet, le président du conseil départemental. Nantes, ville “amie des Enfants”, ville socialiste ne respecte pas le droit en ne mettant pas à l’abri ces jeunes et pire, en expulsant les squats qui se créent pour les héberger et en envoyant la police les harceler », justifient les étudiants dans un communiqué.

Besoin de matériel (duvets, nourriture…)

Si désormais vous avez envie de les aider, ces derniers ont notamment besoin de matériel (duvets, nourriture…). Vous pouvez passer du côté du bâtiment Censive (faculté des lettres) pour leur filer la main.

À noter que le mouvement n’empêche pas la tenue des cours : « L’accès au bâtiment universitaire n’est pas bloqué. Pour l’heure, les cours peuvent se dérouler normalement. Les enseignements perturbés par l’occupation des salles ont été déplacés dans d’autres salles », rapporte l’université de Nantes.


DEALER
DISCOVER DEALER

BIGCITYLIFEBIGCITYLIFEBIGCITYLIFEBIGCITYLIFEBIGCITYLIFEBIGCITYLIFEBIGCITYLIFEBIGCITYLIFEBIGCITYLIFEBIGCITYLIFEBIGCITYLIFEBIGCITYLIFE