Willkommen im Berlin 1989 !

Une bière suave et riche, un bretzel en guise de gâteau apéro et un bon son en arrière plan. Bienvenue dans notre « biergarten » (jardin aménagé pour la consommation de la bière) nantais préféré ! Big City Life est allé du côté de Petit Port pour boire une bière (ou deux) avec Thomas, « direktor » du Berlin 1989. On vous le dit de suite, nous sommes repartis CON-QUIS !

Berlin 1989 : « On est l’Allemagne ! »

berlin 1989

L’histoire du Berlin 1989 commence par son propriétaire, Thomas, ce « gros barjo de l’Allemagne ». Porté par la techno allemande et l’esthétique jadis très URSS de la capitale, il tombe amoureux de cette ville qui ne dort jamais. Après cinq ans à dévorer des « curry wurst » (spécialité allemande) à n’importe quelle heure de la journée, à s’échanger des clopes au coin d’un fût et à s’abreuver de « Schneider » (la bière allemande préférée de Thomas), il était temps de rentrer. Des souvenirs plein la tête, il décide d’apporter un petit bout de Berlin à Lyon, en ouvrant un premier bar du genre.
Puis, en 2016, deuxième coup de foudre… « Le Berlin 1989 était auparavant un PMU. Quand j’ai vu le potentiel des lieux, je me suis dit : je le veux cet endroit ! On a acheté notre bar avant d’habiter sur Nantes. » 

Berlin 1989 : le bar / restaurant au top ! 

Aujourd’hui, tu passes l’entrée du Berlin 1989, tu te croirais à Berlin même, à la maison.
Des parpaings et des fûts de bière en guise de pieds de table, des bouteilles de Jägermeister transformées en carafe d’eau, des canapés défoncés, des étagères en vieilles caisses à bière
, un distributeur de clopes typique des bars allemands (prêt à l’emploi, si seulement…). Cette déco de bric et de broc créée une ambiance chaleureuse, à la cool. Un peu comme si tu retournais dans le QG que vous vous étiez fait entre potes étant ado.

berlin 1989

Tu peux boire de la bière allemande mais tu peux aussi manger. Le must de la carte : le « curry wurst », spécialité allemande composée de saucisses berlinoises accompagnées d’une sauce curry/ketchup. « Pour la petite histoire, cette sauce serait née pendant la guerre. Une mamie aurait fait tomber son curry dans du ketchup. Le curry coûtant tellement cher, qu’elle aurait décidé de servir tel quel le repas ».
Bien  d’autres recettes et spécialités issues des communautés culinaires foisonnantes dans les rues de la capitale sont à déguster. Les burgers à la façon de là-bas, les pâtes fraîches allemandes, les viandes, etc… « Notre cuisine va être amener, petit à petit, à devenir une cuisine exclusivement allemande et moderne. »

« Je veux remercier mon staff et les nantais qui permettent cette expérience, ils partagent facilement leur table et on kiffe vraiment bosser à Nantes ! » Trêve de compliments, le Berlin 1989 c’est de la bonne bière, des bon repas, une ambiance au top. En clair, vous savez ce qu’il vous reste à faire… « Prost ! » (santé !) ?

 

 

 


DEALER
DISCOVER DEALER

BIGCITYLIFEBIGCITYLIFEBIGCITYLIFEBIGCITYLIFEBIGCITYLIFEBIGCITYLIFEBIGCITYLIFEBIGCITYLIFEBIGCITYLIFEBIGCITYLIFEBIGCITYLIFEBIGCITYLIFE